windowQui suis-je ? Où va le monde ? Est-ce que Dieu existe ?

Une introduction illustrée

11 Le passage du règne animal au règne de l’homme.

Les plans universels

Les prédictions des religions mondiales

Dans toutes les religions mondiales il y a des prophéties sur l’avenir : une lumière d’amour est censée se montrer aux hommes lorsqu’ils seront mûrs pour la vérité et qui les guidera vers le paradis :

 

Christianisme

« J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais elles sont encore trop lourdes à porter pour vous. Quand l’Esprit de vérité sera venu, il vous conduira dans la vérité tout entière… » (Jean, 16 : 12-13)
Buddhism
Bouddhisme

Maitreya Bouddha (le futur Bouddha) viendra et aura lieu un renouvellement de l’enseignement du dharma destiné aux personnes qui pourront le comprendre et le recevoir.
Islam

L’Islam vaincra (paix et harmonie) à l’arrivée de « l’esprit de vérité » (« Ahmed » ou « Emeth »), à la fin de l’époque du jugement dernier.
Hindouisme
L’injustice atteint son point culminant à l’époque que nous vivons maintenant (Kali-yuga) et elle finit par submerger complètement le dharma. Mais c’est à ce moment que le guide divin vient aider les hommes à entrer en harmonie avec la vie et à prendre conscience de l’éternité, la vérité et l’amour. Cette époque s’appelle « Satya-yuga », l’époque de vérité.

 

Le christianisme

D’après le Christ, ce n’est pas un être humain (qui traverse les déserts et entre dans nos maisons) que nous devons attendre, mais une lumière spirituelle qui est capable, à l’instar du soleil, d’illuminer le monde d’Est en Ouest. Il appelle cette lumière « Le Consolateur, le Saint-Esprit » (Jean, 14 : 25-26). Le mot « Esprit » est synonyme de pensée, et les pensées « saintes » sont les pensées les plus élevées qui soient concernant Dieu et l’éternité, un Dieu et une éternité qui prennent la forme d’un « Consolateur », un mot utilisé par les juifs pour désigner leurs rouleaux de textes sacrés. Dans les Révélations de Jean, chapitre 20, l’introduction de « Livets Bog » (« Le Livre de la Vie ») est évoquée. On y décrit ensuite comment ”la mort et le règne de la mort” sont jetés dans un lac de feu puis, dans le chapitre 21, on y évoque ”de nouveaux Cieux et une Terre nouvelle ». Que signifient ces paroles ? « Les cieux nouveaux » symbolisent-ils une nouvelle vision du monde, une vision de la vie éternelle qui montre que la mort est une illusion et qui anéantit donc la mort ? S’agit-il d’une nouvelle vision de la vie, d’un renouvellement du monde qui en fait « une Terrre Nouvelle » ?

 

 

Le bouddhisme

Les bouddhistes appellent cela un renouveau d’enseignement du dharma (la vérité suprême sur la vie, l’univers, le bien et la justesse des actions). Certaines prophéties annoncent que ce renouveau aura lieu à une époque où le Dharma ne sera plus enseigné comme avant. Est-ce une allusion à la récente occupation du Tibet ? Les anciennes prophéties de Maitreya, « le futur Bouddha », font-elles référence à notre époque ? Elles coïncident en tout cas bel et bien avec les prophéties qui prédisent que le bouddhisme déclinera puis renaîtra au bout de 2500 ans.

 

L’hindouisme

Dans l’épopée hindoue de ”Mahãbhãrata”, en sanscrit: महाभारत, il est également écrit que Dieu révèlera la sagesse au moment où l’injustice régnera sur Terre (Bhagavad-Gita, 4:7). C’est à notre époque (Kali-yuga) que l’injustice atteint son point culminant et qu’elle finit par prendre complètement le pas sur le dharma. Mais c’est justement à ce moment que l’aide divin intervient (« Kalki »), afin de permettre aux hommes de retrouver une vie harmonieuse et de prendre conscience de l’éternité, de la vérité et de l’amour. Cette époque est appelée « Satya-yuga » (l’époque de vérité). (4ème livre du Vishnu Purana, chapitre 24 – Agni Purana, 16.10 – Srimad-Bhagavatam 12.2.37-38).

 

L’islam

L’islam montre le lien, comme le fait la Bible, qui existe entre Jésus (Isâ) et les prophéties du jugement dernier. Dans la Sourate 61 v. 6 (ou le verset 7, selon l’édition du Coran), le messie est appelé « Ahmad ». (Dans les textes de Damas il est appelé « Emeth », ce qui signifie en hébreux : « l’esprit de vérité », et il doit témoigner du bien et du mal et montrer le chemin de la plus haute justice). Le Coran fait également allusion à des saintes écritures parlant de ces vérités : « Et au cou de chaque homme, Nous avons attaché son œuvre. Et au jour de la Résurrection, nous lui sortirons un écrit qu’il trouvera déroulé : lis ton écrit ! Aujourd’hui, tu te suffis d’être ton propre comptable » (Sourate 17, v. 14-15). (Voir aussi la Sourate 69 v. 18-25). « Nul homme ne sera lésé pour la plus petite chose, serait-elle équivalente au poids d’un grain de moutarde ». (Sourate 21, v. 48)

 

Quand cela arrivera-t-il?

La réalisation des prophéties est clairement liée à une période de vie terrestre ténébreuse qui dans la Bible et dans le Coran est appelée « la période du jugement dernier ». L’un des nombreux signes de l’arrivée de cette période est « la guerre et les menaces de guerre », « Une nation se dressera contre une Nation et un Royaume contre un Royaume », et il pourrait régner « en divers endroits des famines et des tremblements de terre ». « Tout cela sera le commencement des douleurs ». (Matthieu, 24 : 6-9). « Le frère livrera son frère à la mort, le père son enfant ; les enfants se soulèveront contre leurs parents et les feront mourir » (Marc, 13 :12). « A cause de la progression du mal, l’amour du plus grand nombre se refroidira », et aussi : « car de prétendus messies et de prétendus prophètes surgiront, ils feront de grands prodiges » (Matthieu, 24 :12,24) 

 

Le lecteur jugera par lui-même dans quelle mesure ces prophéties pourraient correspondre aux guerres mondiales et aux génocides, à l’anarchie et la terreur, à la misère et la famine, aux catastrophes naturelles, à la course à l’armement, aux maladies, aux souffrances et aux ténèbres spirituelles que notre siècle et le précédent ont connus.

Les prophéties parlent également de la lumière d’amour qui se déversera sur les hommes au fur et à mesure qu’ils y deviendront réceptifs, qu’ils deviendront capables de « la supporter ».

Est-ce que c’est le fait de connaître la souffrance, l’égoïsme et le matérialisme qui éveille chez les hommes des aspirations spirituelles et les rend réceptifs à l’amour ?


Martinus relie les prophéties de la future lumière d’amour avec l’arrivée de la science spirituelle. Dans ”Le Troisième Testament”, le terme de ”jugement dernier » est expliqué comme la mise à mort de l’égoïsme et des tendances animales des hommes inachevés.

Cet enseignement d’amour est donc une main tendue à ceux et celles qui sont en train de parcourir la dernière section du chemin que suit leur évolution lorsqu’ils passent du stade de l’animal à celui de l’humain. « Le jugement dernier » est un phénomène intérieur comme extérieur. C’est un jugement que les hommes portent sur leurs propres côtés inachevés, un jugement qui va les mener petit à la victoire de la sagesse et à un comportement empreint d’amour universel.

Nous avons donc là les contractions qui vont mener à la naissance d’un royaume où règnera la paix véritable, c’est-à-dire à la réalisation des prophéties du royaume de Dieu qui doit un jour régner sur Terre.

Afficher le message d’origine